derniere_minute.jpg

Dans le contexte de crise liée à la pandémie de COVID-19, profession et syndicalisme ont demandé et obtenu des mesures de soutien auprès de l’UE, notamment dans l’objectif d’une utilisation optimale de l’enveloppe budgétaire allouée à l’OCM vitivinicole.Bien que la réponse de l’UE reste insuffisante pour la filière vitivinicole, la Commission Européenne a donné la possibilité aux Etats membres d’augmenter le taux des aides à la restructuration pour la campagne 2019 – 2020. FranceAgriMer a procédé à la modification des taux d'aide. (Parution BO ce jeudi 28 mai 2020).

Cette décision s'applique pour les demandes d'aide à la restructuration déposées pour le volet individuel ou au titre du plan collectif, uniquement au titre de la campagne 2019-2020,

Les montants de base passent ainsi à :

- 5 800 €/ha pour l’aide à la plantation (au lieu de 4800 €/ha)

- 350 €/ha pour les aides liées aux frais d’arrachage (au lieu de 300 €/ha)

- 2300 €/ha pour le palissage (au lieu de 1900 €/ha)

1450 € par ha d’aide supplémentaire seront accordés pour accompagner la prise en charge des frais d’arrachage, de plantation et de palissage. Elle vous sera versée lors du paiement du solde.

N’hésitez pas à contacter le Comité RQD au 04.67.12.15.39 ou par mail (contact@comiterqd-lr.fr).